Home   >   Produits   >   AutoChem II 2920

AutoChem II 2920


Système automatisé de caractérisation de catalyseur – Un laboratoire de caractérisation de catalyseur en une seule armoire.

L’AutoChem II 2920 est un analyseur de chimisorption totalement automatisé qui apporte à votre laboratoire la possibilité de mener une série complète d’études d’adsorption chimique de haute précision et de réactions à température programmée. Avec cet appareil seul, vous pouvez acquérir des informations de valeur sur les propriétés physiques de votre catalyseur, du support du catalyseur et d’autres matériaux. Il est capable de déterminer des propriétés catalytiques telles que le pourcentage de la dispersion de métal, la surface de métal active, la force de l’acide, l’acidité de la surface, la répartition de la force des sites actifs, la surface BET (Brunauer, Emmet et Teller), etc. L’AutoChem II 2920 réalise de façon automatique de la chimisorption par impulsion, de la réduction à température programmée (TPR) de la désorption (TPD), de l’oxydation (TPO) et des analyses de réactions.
Cet appareil est également disponible en version résistante à la corrosion.


Large gamme de fonctionnalités et d’avantages

L’utilisation efficace de catalyseurs et une conception optimale nécessitent une connaissance approfondie de la structure et de la chimie des surfaces du matériau catalytique. Les analyses d’absorption chimique (la chimisorption) sont à même de fournir la plupart des informations requises pour évaluer les matériaux catalytiques lors des phases de conception et de production, ainsi qu’après une période d’utilisation. L’isotherme de l’adsorption chimique révèle des informations sur la surface active d’un matériau et est utilisée depuis plusieurs années comme l’outil analytique standard pour l’évaluation des catalyseurs. De plus, des techniques de réaction à température programmée sont apparues comme le pendant indispensable des analyses isothermes de chimisorption dans plusieurs domaines de l’industrie et de la recherche.

  • Quatre zones internes à température programmée peuvent être indépendamment chauffées jusqu’à 150 °C. Cela évite la condensation sur le cheminement du flux et permet aux études d’être réalisées avec des vapeurs.
  • La faible quantité de plomberie interne garantit une résolution élevée, une réponse rapide du détecteur et une réduction des erreurs lors du calcul des volumes de gaz.
  • Le détecteur de conductivité thermique (TCD) linéaire de grande sensibilité garantit que le volume d’étalonnage reste constant sur toute la plage de l’amplitude des pointes de sorte que la zone sous les pointes est directement proportionnelle au volume du gaz qui a réagi.
  • Quatre régulateurs de masse volumique de haute précision permettent une commande programmable des gaz extrêmement précise. Cela assure une ligne de base stable et une détermination précise des volumes de gaz.
  • Les filaments du détecteur, résistant à la corrosion, sont compatibles avec la plupart des gaz destructeurs et réduisent la probabilité d’oxydation des dits filaments.
  • Le four à double coque peut chauffer le réacteur à échantillon de quartz à 1 100 °C. De nombreuses vitesses de rampe et séquences facilitent des expériences personnalisées. La fonctionnalité KwikCool abaisse rapidement la température du four jusqu’à une température proche de l’ambiante, réduisant ainsi le temps d’analyse et augmentant le débit.
  • Quatre arrivées de chaque gaz pour la préparation, le transport et la boucle des gaz permettent des expériences séquentielles à quatre gaz telles que des cycles TPR / TPO.
  • Un port pour un spectromètre de masse et une intégration logicielle permettent une détection quasi-simultanée à la fois sur le détecteur de conductivité thermique et un spectromètre de masse.
  • Un générateur de vapeur en option permet de réaliser une analyse en utilisant des liquides vaporisés dans un flux porteur inerte.
  • Le CryoCooler optionnel permet de commencer une analyse à une température inférieure à la température ambiante.


Avantages matériels

L’AutoChem II bénéficie d’une construction en acier inoxydable, d’une commande de pression et de débit entièrement automatisée, d’un microprocesseur intégré avec commande temps réel et d’une interface utilisateur graphique intuitive pour le pilotage du réacteur. Un cheminement du flux en acier inoxydable, contrôlé en température, fournit un environnement de fonctionnement inerte et stable et réduit l’éventualité d’une condensation dans le cheminement du flux. Le microprocesseur intégré permet à l’AutoChem II de fonctionner avec des commandes temps réel ; cela procure une stabilité améliorée grâce à la séparation entre la commande de l’AutoChem et un PC ou une station de travail.

  • Douze arrivées de gaz (quatre pour chaque préparation, transport et analyse) offrent la possibilité de réaliser des expériences séquentielles telles que des expériences de cycles TPR / TPO.
  • Équipé de quatre régulateurs de masse volumique de haute précision, calibrés individuellement, lesquels permettent une commande programmable des gaz extrêmement précise. La capacité de contrôler le flux des gaz avec précision assure une ligne de base stable et une détermination précise des volumes de gaz.
  • Le gaz d’analyse peut être introduit dans le flux porteur par une boucle automatisée de précision. Également, un septum calibré par lequel les gaz d’analyse peuvent être injectés au moyen d’une seringue calibrée est judicieusement implanté. 
  • Le détecteur de conductivité thermique (thermal conductivity detector, TCD) est capable de détecter en moins d’une minute des différences dans la concentration des gaz circulant dans et hors du réacteur à échantillon. Ses filaments résistants à la corrosion fonctionnent à température constante pour éviter l’emballement thermique qui, sur d’autres systèmes, aurait pu détruire les filaments. 
  • Un four à double coque peut chauffer le réacteur à échantillon de quartz jusqu’à 1 100 °C. L’AutoChem II 2920 autorise de nombreuses vitesses de rampe et séquences pour faciliter les expériences personnalisées. La fonctionnalité KwikCool permet d’abaisser rapidement la température du four jusqu’à une température proche de l’ambiante, réduisant ainsi le temps d’analyse et augmentant le débit. Avec l’option CryoCooler, les rampes de températures d’analyse peuvent être établies dans la plage -100 °C à 1 100 °C.
  • Quatre zones internes à température programmée peuvent être chauffées indépendamment l’une de l’autre jusqu’à 150 °C. Cela évite la condensation sur le cheminement du flux et permet aux études d’être réalisées avec des vapeurs. 
  • Le volume extrêmement faible de la plomberie interne minimise l’étalement des pointes et améliore de manière significative leur résolution. Plus encore, il réduit les écarts de temps entre les réactions des échantillons et la réponse du détecteur correspondant.

 

Vue de face Vue latérale gauche Vue latérale droite KwikCool

 

Spectromètre de masse à quatre pôles Cirrus 2

Les spectromètres de masse à quatre pôles offrent des analyses de gaz à la pression atmosphérique rapides et en ligne avec la possibilité de surveiller un grand nombre de gaz et mélanges gazeux différents avec un même analyseur.